Aller au contenu

Les 4 étapes d’un voyage

Les données permettent d’identifier les opportunités stratégiques et améliorer l’expérience des voyageurs.

Un voyage est vécu quatre fois : lorsqu’on l’imagine, lorsqu’on le prépare, lorsqu’on le vit et lorsqu’on s’en souvient. Ces étapes dévoilent ainsi plusieurs phases : l’inspiration, la recherche d’opportunités, l’analyse des destinations, la comparaison des prix, la planification, la réservation, l’expérience, les souvenirs, les appréciations et les recommandations.

À travers ces différentes étapes, nous pouvons extraire un grand éventail de données qui permettront aux entreprises touristiques d’améliorer leur présence tout au long des phases mentionnées.

Afin de mieux analyser, comprendre et améliorer l’expérience d’un visiteur, il faut, avant tout, pouvoir réfléchir comme le voyageur, se mettre à sa place et anticiper ses mouvements et décisions. La plateforme de Mabrian Technologies analyse et met à disposition des destinations et des entreprises touristiques multiples sources de données afin de mieux connaître le comportement touristique lors des différentes étapes du cycle de voyage.

Disposer d’outils d’intelligence touristique, de données et d’informations comme ceux proposés par Mabrian permet la mise en place d’une véritable planification touristique et connaître les tendances en termes de déplacements par rapport aux années précédentes, découvrir les marchés d’origine faisant preuve d’un intérêt envers une destination / produit, savoir comment attirer de nouveaux visiteurs, identifier des opportunités stratégiques et prendre des décisions basées sur des données réelles et certifiées.

Quelles sont les 4 étapes d’un voyage et quelles données pouvons-nous en extraire ?

Il s’agit de la première étape du voyage. La personne songe à ses prochaines vacances et souhaite voyager. Débutent ainsi des recherches concernant plusieurs destinations et leurs offres touristiques. L’objectif, pour le futur voyageur, étant de retenir l’option qui s’adaptera au mieux à ses préférences et souhaits.

Les services marketing, les entreprises touristiques et les destinations peuvent saisir cette occasion afin d’améliorer leur attractivité. Les données inhérentes aux recherches sur le web sont à ce stade particulièrement utiles. L’analyse des modèles de recherches permet de définir l’origine de la demande (pays et villes), la période d’anticipation (période entre le début des recherches et la réservation du voyage), les dates les plus prisées ou encore le séjour moyen prévu.

Ces données dévoilent “ la force de la demande potentielle” d’une destination et ce en fonction de chaque marché d’origine.

Par ailleurs, ces informations pourront soutenir un plan de communication et affiner le budget dédié aux actions marketing en fonction des tendances de recherches extraites.

Enfin, grâce à l’analyse sémantique des opinions et mentions sur les réseaux sociaux, il est possible de connaître l’ensemble des informations qu’un potentiel visiteur trouvera à propos d’une destination. Ainsi, à travers l’analyse des mentions, la perception du public envers une destination peut être connue, les produits et attraits les mieux considérés sont dévoilés ainsi que la qualité de l’offre hôtelière ou des locations saisonnières.


Lors de cette étape, le potentiel voyageur analyse plusieurs aspects des différentes destinations qui retiennent son intérêt tels que la facilité d’accès et son coût.

Mabrian permet une analyse de la programmation aérienne future, ainsi que les prix des vols et des hébergements en ligne. Grâce à ces données, une destination peut définir son positionnement tarifaire face à la concurrence.

Par ailleurs, la plateforme de Mabrian permet une analyse du nombre de réservations de vols. À travers cette information, une destination dispose de la demande aérienne confirmée à son égard. Elle peut la comparer à d’autres périodes ou peut encore découvrir l’évolution d’un segment concret (loisirs, affaires, couples, familles.).

Le croisement des données référentes à la période d’anticipation des recherches et la réservation, nous permet d’identifier le moment optimal afin d’atteindre les voyageurs qui font preuve d’un intérêt envers notre destination. Il s’agit de la “fenêtre d’opportunité”.

Enfin, grâce aux données relatives à la capacité aérienne et les recherches de vols, nous pouvons définir les liaisons aériennes dont l’offre de sièges peut être augmenté, les liaisons qui pourraient être créées ou encore celles dont la demande doit être stimulée.


Une fois à destination, il est possible d’analyser les données qui permettent d’évaluer l’impact des actions entreprises au sein d’une destination.

Mabrian étudie le comportement des voyageurs à partir de l’analyse des mentions partagées de manière spontanée sur les réseaux sociaux. De même, les données relatives aux dépenses des touristes in-situ sont extraites ainsi que les modèles de déplacement de ceux-ci grâce aux données téléphoniques.

  • Comportement des visiteurs. Analyse à travers des mentions partagées de manière spontanée sur les réseaux sociaux. Ces données permettent de définir les principaux intérêts des touristes une fois à destination et ce en fonction des produits et attraits proposés. Le profil démographique des visiteurs peut également être défini.
  • Dépenses à destination. L’analyse des dépenses complète les informations relatives au profil des touristes et leurs intérêts. L’évolution des dépenses par marché d’origine peut être extraite permettant l’identification des marchés à forte valeur ajoutée.
  • Les données des dispositifs de téléphonie mobile. Celles-ci nous offrent un aperçu du nombre de visiteurs (touristes, excursionnistes et nombre de nuitées). Le pays d’origine de chaque visiteur peut être identifié.
  • Modèles de déplacement. Ils permettent d’établir la provenance immédiate des visiteurs et la destination suivante des visiteurs se déplaçant par voie terrestre sur un territoire concret. Par ailleurs, ces modèles mettent en relief les zones d’affluence par tranche horaire.

Cette dernière étape a lieu aussi bien pendant le voyage qu’une fois de retour au lieu de résidence. Le visiteur partage son opinion et son expérience. Les données sont extraites des réseaux sociaux et des principales plateformes d’avis. L’objectif est de connaître le degré de satisfaction du touriste. À cet effet, Mabrian a développé plusieurs indicateurs qui mesurent la perception et la satisfaction des visiteurs : l’appréciation du produit touristique, des activités touristiques, de la sécurité, du climat, de l’offre hôtelière et enfin la satisfaction globale du voyageur quant à l’expérience vécue.

Ces données permettent d’identifier les aspects et services qui apportent une valeur ajoutée à l’expérience ainsi que ceux à améliorer. Enfin, il s’agit de mieux connaître toutes les informations dont auront accès les potentiels visiteurs lors de l’étape d’inspiration.


L’importance des données touristiques

Les données sont d’une importance capitale pour une destination ou une entreprise du secteur touristique. Non seulement elles permettent une meilleure connaissance de l’expérience vécue par les touristes et ainsi encouragent l’amélioration de l’offre et des services proposés, mais elles définissent l’image perçue par la clientèle internationale et facilitent l’analyse des principaux aspects qui ont capté son intérêt.

Personnalisation de la communication, définition d’une stratégie marketing, gestion plus efficace et moins onéreuse de la destination ou encore repositionnement de la marque peuvent dès lors être opérés.

Enfin, grâce à l’utilisation du data touristique, les destinations sont en mesure de mettre en place une politique favorable au tourisme responsable et durable.